Présentation de la commune

Informations INSEE

Poisson fait partie du département de Saône-et-Loire, de l'arrondissement de Charolles, du canton de Paray le Monial et de la Communauté de communes "Le GRAND CHAROLAIS".

Superficie : 3 548 hectares dont 720 ha de bois
Altitude : 290 m au bourg, de 366 m à Busseuil à 250 m à Moulin l'Arconce
Latitude : 46.3849060 / Longitude : 4.1280480
Population : 591 habitants au 1/01/2018

Des équipements communaux nombreux

* une école
* une garderie périscolaire
* un service de transport scolaire
* des salles communales
* une bibliothèque municipale
* une place aménagée au bourg avec terrain multisports et jeux pour enfants
* des logements communaux

Visite de Mme Geronimi, sous-préfète

Vendredi 12 juillet 2019, Joël Guyot de Caila, maire de Poisson, avait l’honneur de recevoir en visite officielle Madame Hélène Geronimi, sous-préfète de l'arrondissement de Charolles, qui, dans le cadre de ses rencontres de terrain avec les élus, avait souhaité s’intéresser plus particulièrement ce jour-là à ce joli village de Poisson.
Reçue en mairie, elle a pu rencontrer l’équipe municipale et se faire présenter la commune, le maire lui donnant toutes les informations concernant les aspects socio-économiques de son village et lui présentant les structures existantes. Une visite de la boulangerie et du nouveau fournil a permis à Mme Geronimi de voir le travail d’un artisan travaillant à l’ancienne et de déguster la succulente brioche aux pralines préparée par Christian Cognard, puis ce fut la visite de l’hôtel restaurant de La Poste récemment repris par un jeune couple Daphnée Genevrier et Cyrille Bonnot, enfant du village, qui ont su redonner du lustre à cet établissement.
Joël Guyot de Caila a profité de la pause-café, offert par les propriétaires, pour dire à Mme la représentante de l’État les nombreuses inquiétudes des maires ruraux face à ce qui parait comme un désintérêt de Paris pour la France d’en bas. Réorganisation des services de l’État contribuant à leurs disparition pure et simple, difficultés en tous genre d’obtenir des documents administratifs, refus systématiques de délivrer des documents d’urbanisme positifs, fracture numérique évidente entre l’urbain et le rural alors même que tout doit être dématérialisé. Le maire a particulièrement insisté sur la quasi absence de réseau pour la téléphonie mobile alors que certains opérateurs se targuent d’une couverture à 99%  ! Il faut dire qu’ils habitent certainement dans la capitale…
Une visite de ferme était ensuite au programme de cette matinée et c’est au Gaec Bonnot que les agriculteurs communaux étaient conviés à rencontrer Mme la Sous-Préfète. Yves, Michelle et leur fils Maxime, associés du Gaec ont présenté leurs exploitation qui s’est diversifiée avec l’arrivée de Maxime. À l’élevage bovin traditionnel s’est ajouté un élevage de poules pondeuses avec production et commercialisation en circuit court d’œufs frais. Une douzaine d’exploitants, dont six jeunes repreneurs, ont su, avec calme et professionnalisme, dire la passion qui les anime mais aussi l’inquiétude avec laquelle ils envisagent leur avenir. Les cours de la viande, ils vendent aujourd’hui le même prix qu’il y a 20 ans !, les normes évoluant sans cesse, les contrôles permanents et sévères sont autant d’épées de Damoclès qui pèsent sur leurs têtes et les empêchent parfois de dormir. Ils doivent faire face à des engagements financiers à long terme alors que leur vision de l’avenir est très restreinte.
Pour clore sa tournée, Mme Geronimi a souhaité visiter une entreprise et rencontrer à cette occasion les entrepreneurs et artisans de Poisson. C’est donc dans les locaux du charpentier local, l’entreprise Labarge que la délégation s’est rendue pour mesurer l’importance des bâtiments et des outils performants utilisés de nos jours. Jean-Pierre et Monique Labarge ont fait l’historique de l’entreprise qu’ils ont créé il y a 30 ans. Leurs deux fils, Franck et Julien, qui après un long apprentissage chez les Compagnons du Devoir et leur tour de France respectif (8 ans pour Franck et 5 ans pour Julien) viennent de reprendre les rênes de la société ont parlé de leur futur qu’ils abordent avec beaucoup d’espoir mais aussi de leurs inquiétudes face à la difficulté de recruter. Mme la Sous-Préfète a pu ensuite rencontrer autour du verre de l’amitié, Mme Chloé Walter, artisan potière, M. Jean Claude Basset, terrassier, M. Xavier Foret, menuisier et M. Mathieu Guyot, agence de publicité NGA, tous installés sur la commune.
Madame Geronimi, avant de partir à dit toute sa satisfaction d’avoir visité Poisson, ce village bien vivant et bien fleuri, d’avoir rencontré autant de jeunes entrepreneurs dynamiques, et a souhaité leur dire à tous, qu’être Sous-Préfet aujourd’hui c’était surtout être sur le terrain, au plus près des citoyens et à leur écoute.